Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Salon du livre de Fougères

     

    676photo.png

    24eme Salon du Livre Jeunesse du 21 au 23 novembre au centre culturel Juliette Drouet.

    "Est-ce que vous comptez y aller? J'aimerais bien y aller Dimanche. J'y suis allée l'an dernier et c'était super!!

    La grande librairie, des cafés littéraires, des spectacles de contes, des ateliers de marionnettes, de calligraphie arabe, d’écriture et de maquillage, Gégé et ses BD, les bibliothèques de Fougères communauté, l’école d’arts plastiques du Pays de Fougères et Familles actives susciteront l’intérêt et captiveront l’attention des petits et des grands."

    Informations

    http://www.office-culturel-fougeres.fr/upload/spectacle_type/fichier/4fichier.pdf

    http://www.office-culturel-fougeres.fr/flambees-musicales/index.php?id=4&admin=1

    Entrée: 3 euros et gratuit pour les moins de 18 ans

    C'était déjà le week-end dernier! Il tombait des cordes mais j'ai quand même réussi à motiver Monsieur Hilde à sortir la voiture. Nous y sommes restés presque deux heures. J'étais un peu intimidée par le monde, l'abord des auteurs et limitée financièrement. Je suis repartie avec deux livres pour mes petits lutins. J'aurais aimé en acheter davantage mais voilà, je n'ai pas de budget pour mes animations et pour renouveler mon stock de livres alors on fait avec les moyens du bord.

    Voilà mes acquisitions:

    Dans mon chateau.jpgQui est le bébé de qui.jpg

  • Téléthon

    Téléthon 2008 - 5 et 6 décembre - Faites un don

     

    gruyère little.jpg Les copains des livres: un livre au profit du Téléthon: « Huit auteurs au profit de la lutte contre les Myopathies » sur  L'écriture pour mieux lutter ou sur Edilivre

    gruyère little.jpg Les publications de l'AFM : informations médicales et scientifiques

    gruyère little.jpg Tout handicap en BD:

    Une étude sur la BD et le handicap sur le site de Bernardin

    Ma note Handicap et BD publiée en mars 2007

  • Matins lectures pour les lutins

     

    Le Noël du bois joli de Martine BourreDes lutins de 2 ans et demi à 10 ans

    Temps de l'animations: 35 minutes

    Depuis une semaine, j'apporte mes albums que je dispose sur une grande table à la disposition des lutins  et je lis à la demande ou selon l'envie du moment. Certains ont le nez dans leur coloriage mais tendent quand même l'oreille et lèvent la tête, de temps en temps, pour voir les illustrations. D'autres sont scotchés au livre et écoutent avec beaucoup d'attention.

    Je propose mais n'impose rien. Quand je sens que l'attention n'est plus là, j'arrête et j'attends qu'on me sollicite à nouveau. Il n'est pas rare que j'entende: "Et, la chuite"!

    J'observe, parfois, les enfants manipuler les livres. Les plus grands osent une lecture à voix haute, les plus petits se racontent parfois l'histoire à leur manière. Je rappelle quelques précautions d'usage: "On ne jette pas et on ne déchire pas". Je tiens à ce que mes livres ne reviennent pas à moitié déplumés.

    Les livres deviennent parfois des modèles de coloriage. Il y a tant d'activités possibles autour des livres et je regrette parfois que ces 35 minutes passent si vite.

    Ce matin, j'ai donc amené Le Noël du Bois Joli de Martine Bourre qui n'est autre qu'Il court, il court le furet... mais revisité pour Noël. Les images sont chouettes et c'est assez drôle.

    Le gros ours.jpg

  • Entre les murs

     

    Entre les murs.jpg

    Je dois avouer que je n'ai pas été captivée par la lecture du livre de François Bégaudeau. Je m'attendais à une histoire plus riche, plus profonde que cette description un peu simplette et pathétique de la vie d'un collège en Zone d'Education Prioritaire. On y trouve du vécu, de l'ignorance (c'est à se demander si l'auteur n'a pas fait un pacte avec l'auteur de La fabrique de crétins) et un certain cynisme qui donnent une vision assez triste de l'ensemble.

    J'ai comme une impression de "déjà vu" ou "déjà lu" qui se profile à l'horizon. En toute honnêteté, je ne comprends pas l'immense intérêt suscité par ce roman. En même temps, je ne suis qu'une lectrice parmi d'autres qui donne une opinion sur un livre, à un moment donné.

    " Ne rien dire, ne pas s'envoler dans le commentaire, rester à la confluence du savoir et de l'ignorance, au pied du mur. Montrer comment c'est, comment ça se passe, comment ça marche, comment ça ne marche pas. Diviser les discours par des faits, les idées par des gestes. Juste documenter la quotidienneté laborieuse. "

    Entre les murs s'inspire de l'ordinaire tragi-comique d'un professeur de français. Dans ce roman écrit au plus près du réel, François Bégaudeau révèle et investit l'état brut d'une langue vivante, la nôtre, dont le collège est la plus fidèle chambre d'échos.

  • Les cerfs-volants de Kaboul

     

    Je me suis enfin procurée Les cerfsvolants de kaboul.jpgLes cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini. Et je l'ai lu assez vite, dés que j'avais un moment de libre, bien au chaud dans mon lit ou entre deux temps de travail. Mon intérêt s'est accru au fil des pages et j'avais hâte de rentrer tout à l'heure pour tourner les dernières page. Idéal pour ne plus penser au boulot une fois rentrée, ce qui n'est pas toujours évident!

    Cette histoire m'a beaucoup émue, et a taquiné, à plusieurs reprises mes glandes lacrymales un peu sur le qui vive. Les quelques repères historiques cités dans le roman ont ravivé mes connaissances assez limitées sur l'histoire de l'Afghanistan et ont éveillé ma curiosité. J'ai aimé la manière dont l'auteur nous raconte cette histoire et les sentiments attribués aux personnages. Un livre que je ne regrette pas d'avoir ouvert.

    De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l'Afghanistan.

    Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n'esquissera pas un geste pour sauver son ami.

    Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce une voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.

    Je partage tout à fait le point de vue de Karine sur ce roman.

  • Hilde's family

     

    Pyzam Family Sticker Toy

    Un jeu sympa trouvé chez Jules

    Dommage, je n'ai pas pu rajouter notre cochon d'inde!

  • Les haïkus

     

    Les Haïkus.jpg

    Art japonais né au Xe siècle, le haïku allie poésie et concision: quelques mots justes et simples pour fixer l'éphémère. Humour, dérision, miracle de l'instant, et cette part de liberté en nous qui chante l'infini, tout convient à cette forme brève.Terreau idéal pour la culture du zen, le haïku suggère plus qu'il n'impose des sonorités et des images saisonnières.

    S'appuyant sur des textes des maîtres du genre, Henri Brunel nous livre la douce alchimie des haïkus.

    Je ne me souviens plus à quelle occasion j'ai découvert les haïkus. Mais, j'ai toujours aimé les lire. J'en ai écrit aussi, à plusieurs reprises. L'an dernier notamment, sur mon lieu de stage où j'ai épinglé quelques instants du quotidien de personnes pour qui j'éprouve à la fois du respect et de l'affection. C'est aussi une manière de fixer des souvenirs et lorsque je les relis, c'est avec beaucoup d'émotions.

    Pour revenir à nos haïkus, il y a dans ce recueil tout un tas d'explications sur le sens de ces derniers, des conseils pour en écrire... J'ai passé ça au plus vite afin de profiter pleinement des textes. On arrive vite au bout du recueil. 74 pages avec la bibliographie et les bonnes adresses. Mais c'est une initiation agréable aux haïkus et personnellement, j'aime bien le feuilleter de temps à autres.

    Extraits

    Octobre qui attend

    la première souris

    de novembre

     

    Tic-Tac de l'horloge

    un chat s'endort

    sur de vieux genoux

     

    Des maisons de thé

    on ressort avec la mine

    de n'avoir rien fait