Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un chapeau de ciel

    Imprimer

    Un chapeau de ciel.jpg" Robin Deschamps Feegle, je vos demande maetnant d’alleu sauveu la ch’tite michante sorcieure jaeyante. Un rukeu est après elle. " Et voilà les Nac mac Feegle, les ch’tits hommes libres, sur le pied de guerre. Car un terrible danger menace leur protégée, Tiphaine Patraque, onze ans, apprentie sorcière : un rucheur veut s’emparer d’elle. Un rucheur, c’est comme un babar-l’ermite. Ça emménage en vous... et on ne peut pas le tuer.

    Je me suis un peu ennuyée en lisant ce roman. Jusqu'à maintenant, j'avais  toujours passé du bon temps en compagnie de Terry Pratchett mais là je n'ai pas retrouvé les ingrédients qui font monter la sauce. 

    Pas aussi drôle, pas autant d'action et de rebondissements à mon goût. Je n'ai pas retrouvée la magie d'un Trois Soeurcières ou d'un Au Guet. Je trouve dommage de l'avoir acheté celui-là!

  • Un dernier verre avant la guerre

    Imprimer

    Un dernier verre avant la guerre.jpgDennis Lehane

    Amis depuis l’enfance, Patrick Kenzie et Angela Gennaro sont détectives privés. Ils ont installé leur bureau dans le clocher d’une église de Boston. Un jour, deux sénateurs influents les engagent pour une mission apparemment simple : retrouver une femme de ménage noire qui a disparu en emportant des documents confidentiels. Ce que Patrick et Angela vont découvrir, c’est un feu qui couve « en attendant le jet d’essence qui arrosera les braises ». En attendant la guerre des gangs, des races, des couples, des familles.

    Ce que j'ai le plus aimé dans ce roman, c'est l'humour noir, presque omniprésent et le cynisme de Patrick Kenzie. Je ne pensais pas être autant captivée par l'intrigue. Et malgré un petit passage à vide, en milieu de livre, il ne m'a pas fallu plus d'une journée pour le terminer, une fois la guère déclarée. J'ai aussi apprécié l'ambiance glauque et l'intensité de certaines scènes.

  • Le vampire de Ropraz

    Imprimer

    Le vampire de Ropraz.jpgJacques Chessex nous entraîne à Ropraz. Nous sommes en 1903. Cercueils profanés, vampirisme, horreur et superstitions sont au programme de ce roman d'une centaine de pages qu'on lit sans difficulté. Ambiance morbide, hantise des villageois et descriptions parfois crues. J'ai quand même apprécié cette lecture, différente sur bien des points des autres histoires de vampires que j'ai pu collecter jusqu'à maintenant.

    C'est chez Lou que j'ai vu ce livre pour la première fois.

  • Blood+

    Imprimer

    Blood.jpgSaya Otonashi est une jeune lycéenne sans histoire d'Okinawa. Son seul problème dans la vie, c'est de souffrir d'amnésie et de n'avoir aucun souvenir au-delà d'un an. Mais un jour, sa vie se trouve bouleversée par sa rencontre avec Hagi, un énigmatique violoncelliste! Un combat sans merci va s'engager entre les humains et les vampires! 

    Voilà ma dernière acquisition. J'ai pris quelques vacances livresques dernièrement. Je suis partie une semaine histoire de me ressourcer et me voilà de retour, pas beaucoup plus avancée à vrai dire et avec encore moins de piastres en poche! Ma quête d'emploi végétative m'attendait à mon retour! L'été étant là, je sens qu'il va falloir, maintenant attendre la foire (à l'embauche) de Montmouton qui aura lieu en septembre et prendre ce qui passe en attendant! A condition qu'il passe quelque chose!

    Bon, je retourne lire Un chapeau de ciel [Terry Pratchett]! Bonnes lectures