Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le Maître des vecteurs d'Anne Vantal

    Ado, Actes Sud Junior, Janvier 2006

     

    " J'ai un problème. Un seul, mais qui tient de la place. Je n'y coupe pas: il me tient éveillé le soir, et me saute dessus presque tous les matins.

    Voilà: je suis nul en maths.

    Je vous entends ricaner. ça, un mégaproblème? Pauvre vieux, faut quand même pas exagérer. Dans une classe, la moitié des élèves est nulle en maths!

    J'ai eu tort de vous présenter les choses comme ça. Le fond du problème... c'est mon père. Croyez-moi, ma vie est un enfer, et je connais le diable en personne!"

     

    Un petit roman (moins de 100 pages) qui se laisse agréablement lire mais sans s'imposer vraiment: ça rappelle quelques souvenirs de collège mais je trouve la fin un peu trop "héroïque"  même si beaucoup pourront s'identifier au personnage, plutôt attachant. (question de point de vue)

  • Le grand livre des gnomes de Terry Pratchett

    Tome 1: Les camionneurs, dés 11/12 ans

    "Les humains sont incapables de voir les gnomes. C'est qu'ils sont très doués, les humains surtout quand il s'agit de ne pas voir les choses dont ils pensent qu'elles n'existent pas! Et pourtant, les gnomes sont là, tout près, parmi nous. Et si notre monde leur paraît bien étrange, ils essayent au moins de le comprendre."

    J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque. Je suis curieuse de voir la manière d'écrire de Terry Pratchett quand il s'adresse aux ados...

    C'est vraiment sympa l'histoire de ces petits gnomes! Il y a ceux du Dehors et ceux du Grand Magasin, une Gnomenclature et un drôle de Truc qui parle...

    Bref, une aventure à lire, avec beaucoup d'humour.

  • Le loup vert de René Gouichoux et Eric Gasté

    Les Belles Histoires, Humour, de 3 à 7 ans, 2004

    "Raoul est un loup vert. Et dans un monde où les loups sont gris, il a bien du mal à se faire accepter. Alors il essaie toutes les ruses: s'habiller de gris, se rouler dans la cendre, se peindre en gris... Mais, à chaque fois, il est démasqué, et les loups se moquent de lui. Jusqu'au jour où il rencontre une jolie fée qui va l'aider... à s'accepter."

    Une belle histoire sur la différence et l'acceptation de soi à travers ce loup vert qui veut devenir gris.

    Conseillé par la Librairie Critic

  • La vie comme elle vient

    " La vie les avait séparées. La vie normale, qui fait qu'une fille de vingt ans quitte la maison pour trouver un travail, aimer un amoureux, sortir avec ses amis, alors que sa soeur de quinze étudie encore au collège.

    La mort de leurs parents, il y a neuf mois, sur une route de campagne, les a rapprochées. Le juge des tutelles a confié la garde de Mado à Patty. Depuis elles forment une paire improbable, deux filles aussi différentes qu'une tortue et un babouin. Une grande fêtarde, exubérante et généreuse et une petite réservée, anxieuse, sérieuse, qui s'adorent.

    Mais ce qui va vraiment faire d'elles des soeurs, de sang, de sang d'encre, de lait, de rires et de larmes, c'est la vie.

    Une toute petite vie. La vie du bébé que Patty attend en cachette. Si le juge des tutelles apprend la nouvelle, c'est terminé: la DDASS s'en mêle, Mado part dans un foyer. Et ça, il n'en est pas question.

    Alors, puisque l'enfant doit naître mi-septembre, Patty et Mado décident de ne rien changer au programme de l'été: le mois d'août en Ardèche, dans la maison coupée du monde laissée par leurs parents. Le problème, c'est que Patty s'est trompée sur le terme de sa grossesse. A moins qu'elle n'ait un peu menti...

     

    J'aime bien ce genre d'histoire. J'aimais déjà ce type de livre quand j'étais ado.

    On ne peut pas dire que ce soit très joyeux mais c'est rafraîchissant et ça fait un peu oublier le monde cloisonné dans lequel on vit parfois à l'âge adulte. Je ne voudrais pas revenir en arrière (avoir 15-16 ans, ce n'est pas forcément simple non plus) mais retrouver cette "douce naïveté" en ce qui concerne l'avenir!

  • Des milliards de tapis de cheveux d'Andreas Eschbach

    "Quelque part aux confins de l'Empire, sur un monde oublié de tous... une petite planète apparemment anodine. Sauf que, depuis des temps immémoriaux, les hommes s'y livrent à une étrange occupation: Tisseurs de père en fils, ils fabriquent des tapis de cheveux destinés à orner le Palais des Etoiles de l'Empereur.

    Pourtant, une étrange rumeur circule. On raconte ça et là que l'Empereur n'est plus. Qu'il serait mort, abattu par des rebelles. Mais dans ce cas, à quoi peuvent donc servir ces tapis? Et qui est cet homme si étrange qui prétend venir d'une lointaine planète? Lui aussi affirme que l'Empereur est mort..."

     

    J'aime beaucoup le style d’Eschbach (une écriture soignée, parfois poétique) et sa manière de raconter l’histoire. J'ai particulièrement apprécié la multitude de personnages et l'univers dans lequel nous plonge l'auteur. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Et je le conseille à tous ceux qui ont envie de lire un petit bouquin sympa de Science Fiction.

  • Mercure

    Amélie Nothomb

    " Une île. Un vieil homme et une jeune fille y vivent à l'abri de tout reflet. Une infirmière survient pour soigner la jeune fille. Tandis que des relations de plus en plus confiantes se nouent entre elles, l'infirmière découvre les éléments d'un mystère et d'un drame qui tiennent à l'étrange loi que le vieil homme fait régner sur l'île"

     

    Avant de partir... Je suis sur le point de me plonger à nouveau dans un livre d'Amélie Nothomb! C'est une aventure à part entière! J'essaye de rejeter les quelques a priori négatifs qui pourraient traîner dans un coin de mon cerveau. Et hop, c'est parti!

    J'ai bien aimé ce roman. C'est étrange. L'ambiance y est un peu malsaine mais on se laisse entraîner dans l'histoire et on se demande bien comment ça va pouvoir se terminer. (la fin réserve, d'ailleurs, bien des surprises...)

     

    (voir aussi la note du 19 février sur Amélie Nothomb: http://www.lelivroblog.fr/auteurs_francais_contemporains/)

  • La bibliothécaire

    Gudule

    " Pourquoi la vieille dame qui habite en face de chez Guillaume écrit-elle tous les soirs? Et quelle est cette jeune fille qui ne sort de chez elle que la nuit? Intrigué, Guillaume décide de la suivre, et c'est le coup de foudre... Mais quelle étrange jeune fille! Ida passe ses nuits à rechercher le grimoire magique qui lui permettra de devenir écrivain...

    Guillaume n'est pas au bout de ses surprises.

    Qui est vraiment Ida? Et où se trouve ce fameux grimoire? Par amour pour la jeune fille, Guillaume va se lancer dans un fantastique voyage au pays des livres et de l'écriture..."

     

    On ne peut pas dire que ce soit un coup de cœur. Je me suis un peu ennuyée et j’ai eu du mal à rester concentrée sur l’histoire jusqu'à la fin. Cela ne vient pas forcément du livre mais je ne sais pas, je trouve que ça manque de quelque chose. L’idée est originale, pourtant, mais je n'ai vraiment pas accroché.

     

  • Kiffe kiffe demain

    Faïza Guène

    "Doria quinze ans, un sens aigu de la vanne, une connaissance encyclopédique de la télé, et des rêves qui la réveillent. Elle vit seule avec sa mère dans une cité de Livry-Gargan, depuis que son père est parti un matin pour trouver au Maroc une femme plus jeune et plus féconde. ça, chez Doria, ça s'appelle le mektoub, le destin: " ça veut dire, quoi que tu fasses, tu te feras couiller. "

    Alors autant ne pas trop pense à l'avenir et profiter du présent avec ceux qui l'aiment ou font semblant. Sa mère d'abord, femme de ménage dans un Formule 1 de Bagnolet et soleil dans sa vie. Son pote Hamoudi, un grande la cité [...]

    Kiffe kiffe demain est d'abord une voix, celle d'une enfant des quartiers. Un roman plein de sève, d'humour et de vie "

     

    Lundi 1er mai...

    C'est un livre qui se lit très vite. C'est direct et plein de vérités qu'on aimerait entendre plus souvent.

    Exemple: " Ducon, il ne s'est même pas posé la question. Il doit faire partie de ces gens qui croient que l'illetrisme, c'est comme le Sida. ça existe qu'en Afrique "

    Un roman plein d'humour, parfois bien noir, amer d'une réalité qu'on n'a pas choisie.