Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Simple de Marie-Aude Murail

"Simple dit: "oh, oh, vilain mot " quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit " j'aime personne ici" quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse: 7, 9, 12, B, mille, cent.
Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges.

Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui est en terminale, il est très courageux et très fatigué de s'occuper de Simple.

Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule.

Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué."

 J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, tendre, drôle, triste et dure à certains moments et quand même pleine d'optimisme.

Les personnages sont attachants, l'histoire devient très vite captivante. Et à la fin du livre, on regrette qu'il n'y ait pas encore une cinquantaine de pages pour nous parler de Simple et de Monsieur Pinpin.

Ce livre m'a beaucoup touchée.

Commentaires

  • Quand j'étais petite fille, j'étais fan de la série des Emilien de M A MURAIL
    J'adorais.
    BISOUS!

  • Salut Crazyviolette, je ne connais pas cette série mais ça a l'air plutôt sympa!

  • "On a fait la queue pour bouffer correctement. Et puis le magasin a été fermé par les autorités.

    Le rangement des jambons dans la réserve m'a bousillé le dos.

    Depuis quatre jours, je ne parviens plus à écouler mes stocks de viande séchée. C'est pas faute d'avoir fait des écriteaux affichées un peu partout dans la ville. Surtout en centre-ville."

    La suite, si vous le souhaitez, sur http://hirsute.hautetfort.com

Écrire un commentaire

Optionnel