Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Livroblog

  • Mini cherry bakewells

    Aujourd'hui, c'est cherry on the cake sur le Livroblog! Je vous propose de déguster des mini cherry bakewells : des petites tartelettes garnies de confiture de framboise, d'une frangipane, avec un petit glaçage et une cerise sur le dessus.
    Le tout accompagné d'un verre de lemonade, parfait pour poursuivre cet après-midi les aventures d'Audrey Rose dans Autopsie Whitechapel de Kerry Maniscalco.

    mini cherry bakewells,mois anglais,tartelettes

     J'ai trouvé cette recette chez Emily's Recipes & Review.

    mini cherry bakewells,mois anglais,tartelettes

     Verdict

    Petites douceurs bien sucrées, le goût d'amande est discret (très très discret) mais c'est plutôt bon. J'avais beaucoup apprécié le goût des Cherry bakewells de Mr Kipling (voir photo ci-dessous).

    NB: J'ai modifié mon verdict car en début d'après-midi, j'avais l'estomac bien noué car mon chat est malade et je n'ai su apprécier ces tartelettes mais je viens d'en manger une à l'instant et miam, elle ne sont finalement pas si consistantes que ça, j'en reprendrai bien une autre. 

    mini cherry bakewells,mois anglais,tartelettes

    En souvenir de ce chouette pique-nique au Victoria & Albert Museum. 

    mini cherry bakewells,mois anglais,tartelettes

    @Hilde

    le mois anglais
    Mosaïque et photos: Hilde

    Le Mois Anglais: Lou & Cryssilda

    les gourmandises de syl, logo

    Les Gourmandises de Syl avec Sandrion, Sharon & Nunzi, Béa...

  • De bons présages

    Pioché dans ma Pile A Lire après une traversée du désert livresque... On se retrouve donc aujourd'hui à Londres pour sauver le monde, rien que ça!

    De bons présages, Terry Pratchett, Neil Gaiman, roman,

    Terry Pratchett & Neil Gaiman

    J'ai lu, 1990 - 2015 pour la présente édition

    L'Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé !
    Ainsi en ont décidé, d'un commun accord, les forces du Bien et celles du Mal.
    L'Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidant sur Terre depuis l'époque de la première pomme.

    Mais voilà, suite à un coup du sort, l'enfant a été échangé à la maternité. Le véritable Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue de Londres.
    Et ça, ça change tout !
    Une course contre la montre commence alors pour l'ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort... Quatrième de couverture

    J'étais heureuse de retrouver ce que je crois être de l'humour "pratchettien": ces phrases qui me font rire et cogiter à la fois. C'est parfois juste une explication complètement loufoque en bas de page, qui suscite l'amusement.  
    En matière de réflexion, c'est assez riche: le bien et le mal, le sort de notre monde, l'apocalypse, l'ineffable... et ça part parfois dans un sacré délire, drôlement bien maîtrisé.

    London...

    La fin du monde est proche mais on peut quand même s'imprégner un peu de l'ambiance londonienne et de la culture britannique. La Bentley de Rampa roule trop vite pour qu'on puisse profiter du paysage! Malgré tout, on évoque les canards de Saint James's Park, la cafeteria du British Museum, le goût d'Arizaphale pour les éditions originales de Wilde et sa "petite librairie miteuse" dans le quartier de Soho, pour le plaisir des oreilles des titres de Freddie Mercury revisités, et quelques anecdotes sur la circulation londonienne et le fait de pouvoir remonter (ou pas) Oxford Street à 160 km/h.  

    La galerie de personnages est conséquente, certains font de brèves apparitions tandis que d'autres reviennent régulièrement sur le devant de la scène. De mon côté, je me suis particulièrement attachée à Rampa et Aziraphale pour leur humanité en tant que créatures célestes.
    J'aime beaucoup les différentes personnifications: la Mort et les trois autres cavaliers de l'apocalypse et puis Toutou, le molosse infernal m'a beaucoup fait rire. 

    Je me suis régalée avec ce roman du début à la fin avec tous ses rebondissements sataniques, sa fin plutôt bien menée. Ce fut un moment de lecture très agréable et fort distrayant, exactement ce qu'il me fallait. Les 441 pages ont été dévorées avec grand plaisir.

    le mois anglais
    Mosaïque et photos: Hilde

    Le Mois Anglais: Lou & Cryssilda

  • Un petit bol de porridge?

    Aujourd'hui, je vous propose un peu de porridge. J'en prépare depuis quelques semaines et y prends vraiment goût.

    porridge,flocons d'avoine,petit déjeuner,le mois anglais

    Charles Dickens
    " Né en 1812 à Portsmouth dans le Hampshire, Charles Dickens est l'un de mes auteurs favoris.
    Comme un grand nombre d'enfants britanniques, j'ai été nourrie aux aventures d'Oliver Twist et au porridge. Chaque fois que ma mère m'en servait au petit déjeuner, je ne pouvais m'empêcher de penser au gruau dont se nourrissait le pauvre orphelin. "

    porridge,flocons d'avoine,petit déjeuner,le mois anglais

    Brunch à Londres, Joséphine Bennet, aux Éditions Mangeclous, 2010

    Recette du porridge (pour 4 personnes et+)

    1 litre de lait : j'ai tenté avec du lait d'amande, trop écœurant à mon goût.
    160 gr de flocons d'avoine
    + 1 gousse de vanille ou un peu de cannelle

    -> Versez le lait dans une casserole (y ajouter la gousse de vanille ou la cannelle), portez à ébullition et saupoudrez de flocons d'avoine.
    -> Laissez cuire à feu doux jusqu'à la reprise de l'ébullition.
    -> Couvrez et faites cuire pendant 15 minutes environ.
    -> Versez dans des bols.

    Je ne sucre pas le porridge (c'est le topping qui s'en charge) mais on peut ajouter du miel, du sirop d'érable, du sucre vanillé si vraiment ça manque de sucre.

    porridge,flocons d'avoine,petit déjeuner,le mois anglais

    Topping gourmand

    Superbes suggestions chez I ♥ Porridge:

    -> Automnal : Pomme - Cannelle (avec des raisins secs et des noisettes)
    -> Carrot cake : Carottes râpées, cannelle, gingembre, pécan
    -> Exotique : coco - passion

    Pour ma part, j'aime beaucoup le carré de chocolat fondu dans le porridge avec de la noix de coco râpée.
    J'imagine aussi un topping pain d'épice, un autre avec de la mangue et encore un autre avec des fruits rouges (fraises, framboises, cerises).

     Verdict

    Je me suis laissée séduire par le porridge au petit-déjeuner (bien nourrissant, pas de petit creux dans la matinée ou d'estomac qui gargouille) ou pour caler une petite faim dans la journée. Diététique ou /et gourmand, chaud ou froid, recette adoptée.

    le mois anglais
    Mosaïque et photos: Hilde

    Le Mois Anglais: Lou & Cryssilda

    les gourmandises de syl, logo

    Les Gourmandises de Syl avec Sandrion, Béa, Enna,

  • Londres, l'été dernier

    Il s'agit de mon premier billet dans le cadre du Mois Anglais, un rendez-vous que j'aime beaucoup mais cette année, c'est un peu compliqué côté blog, côté lectures and "In Real Life" alors, le programme sera light mais il y a aura quand même du thé, des livres et quelques gourmandises, selon l'inspiration un peu capricieuse du moment.

    Aujourd'hui, j'ai eu envie de faire écho au billet de Lou: In London we trust, en créant quelques mosaïques avec mes photos de Londres de l'été dernier.

    Beaucoup de tristesse et de jolis souvenirs qui font du bien.

    - Day 1 -

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Waterstones, Vitrine de Fortnum & Mason...

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Waterstones, Piccadilly

    Victoria & Albert Museum

    londres,mois anglais

    @Hilde

    londres,mois anglais

    @Hilde

    Day 2

    Leadenhall Market

    Jour 2 - Jeudi.jpg

    @Hilde

    Sky Garden: A great day with Helena and her family!

    Londres, Skygarden

    @Hilde

    Vues du 37ème étage

    Londres

    @Hilde

    Day 3

    Cruise on the Thames1.jpg

    @Hilde

    Cruise on the Thames (Westminster - Greenwich)

    Londres

    @Hilde

    La suite dans le prochain billet photos...

    Le Mois anglais

    Lou & Cryssilda

    londres,mois anglais

     

     
     
     
     
     
     
  • Le Mois anglais: Saison 6

    Il est grand temps de se mettre à l'heure anglaise avec Lou et Cryssilda qui nous proposent de chouettes rendez-vous tout au long du mois.

    Le Mois anglais saison 6.jpg

    Au programme: des gourmandises so british, des photos de Londres, quelques lectures et du thé of course!

    J'ai noté quelques rendez-vous qui me plaisent, mais je ne sais pas si je pourrai lire pour les dates prévues, ça me semble compliqué, ayant déjà une semaine de retard et aucune avance. Dans un premier temps, je vais me concentrer sur les thèmes soulignés.

    09 juin : Albums jeunesse ou littérature jeunesse avec le challenge (Remis à plus tard)

    11 juin :
     Dimanche gourmand

    13 juin : M.C. Beaton et sa série « Agatha Raisin" (Timing trop court pour que je puisse lire et participer à cette LC)

    15 juin : Londres

    18 juin : Dimanche gourmand

    21 juin : Écoles anglaises (idées : Mathilda, St Trinian’s, Harry Potter…) ou / et Oxford, Cambridge

    23 juin : Jane Austen

    24 juin : Un polar au choix

    25 juin : Dimanche gourmand

    26 juin : SF (Peut-être...)

    29 juin : Ann Granger

    See you soon and enjoy your english month!

  • Kaïro

    Aujourd'hui, dans  le cadre de notre séance cinéma du vendredi, je vous propose un film d'horreur japonais.

    kaïro,film,horreur,le mois japonais

    Un film de 2001 réalisé par Kiyoshi Kurosawa

    Taguchi, un jeune informaticien, est retrouvé pendu dans son appartement. Sous le choc, ses collègues cherchent à en savoir plus sur ce suicide inexplicable.

    La victime a laissé un mystérieux message contenu dans une simple disquette. De toute évidence, celle-ci recèle un virus qui contamine ses utilisateurs et a de graves répercussions sur leur comportement.

    A Tokyo, l'inquiétude grandit au fur et à mesure que le virus se propage à travers les réseaux informatiques. Des petits groupes de jeunes gens tentent de résister, tandis que les disparitions se multiplient. [...] Les fantômes reviennent sur terre grâce à un système qui marche en circuit fermé. » Allociné

    Une ambiance pesante, une petite musique qui met les nerfs à vif, du suspense, un PC qui s'allume tout seul montrant des images inquiétantes, des suicides bref, de quoi faire monter un peu la tension mais sans traumatiser la blogueuse.

    Le rythme est assez lent mais ça ne m'a pas dérangée.

    Si vous êtes nostalgiques du son caractéristique que pouvait produire le modem pour se connecter à Internet, vous serez servis.

    Une réflexion intéressante sur la vie, la mort, la solitude et la peur suscitée par le réseau avec une fin apocalyptique que j'ai appréciée.

    | ***** |

    Kaïro fait référence à une tradition et à un genre, connus sous le nom de « yurei eiga » ou « bake-mono eiga », particulièrement à l'honneur au Japon dans les films des années 56-60. Les histoires racontées s'inspiraient de contes fantastiques chinois, connus au Japon sous le nom de « Kwaidan ».
    Masaki Kobayashi réalisa d'ailleurs en 1964, Kwaidan, un film articulé autour de quatre contes fantastiques. Ring de Hideo Nakata, appartient également à cette tradition.

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Après le tremblement de terre

    après le tremblement de terre,haruki murakami,nouvelles,un mois au japon

    Haruki Murakami

    10/18, 2016 pour la présente édition

    5 nouvelles:

    - Un ovni a atterri à Kushiro
    - Paysage avec fer
    - Tous les enfants de Dieu savent danser:
    - Thaïlande
    - Crapaudin sauve Tokyo
    - Galette au miel

    Japon, 1995. Un terrible tremblement de terre survient à Kobe.

    " Cette catastrophe, comme un écho des séismes intérieurs de chacun, est le lien qui unit les personnages de tous âges, de toutes conditions, toujours attachants, décrits ici par Haruki Murakami.

    Qu’advient-il d’eux, après le chaos ? Séparations, retrouvailles, découverte de soi, prise de conscience de la nécessité de vivre dans l’instant. "

    De drôles de rencontres: un homme quitté par sa femme après le tremblement de terre entreprend un voyage dans le Hokkaido, un peintre amateur de feu de camps et une jeune femme, tous deux un peu désespérés se retrouvent pour un dernier partage, un homme bien perturbé souhaite découvrir qui est son père, un autre doit sauver Tokyo d'un tremblement de terre et encourager un... crapaud à combatte, enfin un écrivain prend sa vie en main afin de protéger celles qu'il aime des cauchemars en tout genre.

    La lecture de ce recueil fut une véritable errance littéraire, entre rêves, réalité brumeuse et cauchemars justement. Chaque nouvelle contient sa part d'étrangeté, ses personnages plus où moins sains d'esprit et reliés au tremblement de terre.

    Chaque ambiance est originale, déconcertante et vous enveloppe pour quelques pages seulement. A peine le temps de s'imprégner d'une atmosphère qu'elle se dissout de manière inattendue.

    Et puis, il y a quelque chose d'insaisissable dans ces histoires, des éléments restent incompréhensibles, certains détails dérangent. J'ai parfois l'impression de perdre un peu pieds dans ces univers aux contours un peu flous, et flottants.

    Heureusement, c'est agréable à lire, le style est fluide et quelques images restent en tête.

    Ce n'est pas la première fois qu'un recueil de nouvelles japonais provoque ce genre de ressenti, un peu troublé. C'est donc une expérience de lecture à tenter, si les secousses littéraires ne vous font pas peur.

    | ***** |

     

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Le Japon: Un pays, des hommes, une culture

    Aujourd'hui, dans le cadre de notre rendez-vous historique sur le Japon, je vous propose de découvrir ce documentaire, emprunté à la médiathèque.

    Les Encyclopes, Le Japon

    Guillaume Loiret - illustré par Jean-Pierre Joblin

    Milan, 2015

    A partir de 10 ans

    En 208 pages et 5 chapitres, cet « Encyclope » nous entraîne au pays du Soleil-Levant.

    Ce livre est une invitation au voyage à travers l’histoire du Japon, sa civilisation et la diversité de sa géographie.

    - Il raconte l’archipel et ses hommes, la société et la vie quotidienne, la culture à travers les arts, la littérature et le cinéma, et le rapport des Japonais au sacré.

    - Il offre de nouveaux éclairages tant sur le traumatisme de Fukushima que sur la famille japonaise, aujourd’hui en pleine évolution.

    - Il zoome sur des aspects de la culture japonaise au-delà des clichés : le bol et les baguettes, le samouraï, les arts martiaux, les sumos, la calligraphie, le calendrier, l’empereur, symbole de la nation.

    - Il expose avec simplicité la spiritualité du quotidien, shintoïsme, animisme et bouddhisme.

    Et il nous entraîne au cœur de la métropole démesurée qu’est Tokyo… Pour pimenter le tout, chaque double page met un mot japonais à l’honneur…

    Les encyclopes, Le Japon, documentaire, culture japonaise, le mois japonais

    J'ai trouvé ce documentaire très bien conçu, passionnant et foisonnant d'informations accessibles à tous. De nombreuses photos et illustrations, des encadrés colorés invitent à la découverte. Les mots japonais sont vraiment un plus sympathique.
    La mise en page est assez classique (un peu scolaire) mais  agréable. Chaque thématique occupe en général une double-page avec à chaque fois un grand titre, quelques sous-titres, des illustrations (légendées) et des encadrés apportant des précisions.

    Les encyclopes, Le Japon, documentaire, culture japonaise, le mois japonais

    La partie historique s'intitule: Histoire du Japon, Vers la modernité et se présente ainsi avec ses 17 thématiques:

    " Des dieux de la mythologie aux derniers samouraïs, en passant par la cour de Heian et l'impérialisme, l'histoire du Japon est dense et complexe. Après le désastre atomique de 1945 et la reddition, il faut tout reconstruire ou presque. Le pays connaît alors une croissance économique fulgurante en quelques décennies."

     En feuilletant cette encyclopédie, je me rends compte que je connais finalement mal l'histoire japonaise en dehors de quelques grands évènements étudiés en cours ou découverts au fil de mes lectures (romans et mangas).
    Le contenu me semble de bonne qualité mais je manque de recul pour une analyse plus poussée.

    Les encyclopes, Le Japon, documentaire, culture japonaise, le mois japonais

    | ***** |

    Un ouvrage qui se plairait beaucoup dans ma bibliothèque et à mettre entre toutes les mains.

    Découvrir d'autres documentaires sur le Japon chez Nath Sci.

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Cartes japonaises

    Tous les mardis d'avril, c'est créatif chez Syl. Ce matin, j'ai ouvert mon petit atelier et je vous propose quelques cartes japonaises.

    cartes japonaises, mois japonais, loisirs créatifs

    Matériel: des cartes unies, du papier japonais, plusieurs masking tape, des autocollants, des timbres japonais récupérés au fil des correspondances, de la colle (liquide).

    cartes japonaises,

    Merci Lou pour ton superbe masking tape japonais. Je n'ai pas encore utilisé tes autocollants ninjas mais ça ne saurait tarder.

    cartes japonaises,

    Avec ou sans timbre?

    cartes japonaises

    Au final, je n'ai pas osé coller les timbres. 

    IMG_20170411_094806.jpg

    J'adore ces petits papiers japonais. Je ne sais pas si j'arriverai à en retrouver de cette qualité.

    cartes japonaises,

    Un petit côté kawaï pour les deux dernières cartes avec quelques fleurs de sakura.

    logo mois au japon 01.jpg

    Lou et moi pour Un Mois au Japon

  • Mes dernières séances de ciné #1

    J'habite à deux pas d'un cinéma associatif et depuis le début du mois de mars, le rythme des séances s'est accéléré...

    films,cinéma

    Lire la suite