Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Livroblog

  • Le Week-end à 1000 pages approche...

    Le Week-end à 1000 pages commence vendredi 26 août, à 19h et se termine dimanche 28, à minuit. C'est Lilibouquine qui l'organise.Calendrier 2016 des week-end à 1000.jpgLe calendrier 2016 des Week-end à 1000

    Lire 1000 pages pendant le week-end


    L'objectif est de lire mille pages mais surtout de prendre plaisir à lire et échanger avec les autres participant(e)s sur leur blog ou sur le groupe Facebook.
    Je n’atteins pas toujours les 1000 pages, tout dépend des lectures choisies, et des aléas du week-end.

    J'aime beaucoup participer à ce genre d'évènement blogosphèrique mais, je n'avais pu m'inscrire aux précédentes sessions en raison des dates, c'est l'occasion de se rattraper.

    Et vous, est-ce que vous participez au week-end à 1000?

    week-end à 1000 pages,lecture

    Ma Pile à Lire pour ce week-end

    • - La maison aux 52 portes - Evelyne Brisou-Pellen
    • - The Woman in black - Susan Hill
    • - The Canterville Ghost - Oscar Wilde
    • - Chasseur d'orages - Elise Fontenaille
    • - Grand-Père avait un éléphant - Vaikom Muhammad
    • - L'Etrange vie de Nobody Owens - Neil Gaiman
    • Et six pages en plus pour atteindre les 1000 pages!

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Patte de velours, oeil de lynx

     J'ai découvert ce titre, un peu par hasard, à la librairie. Intriguée par la couverture et l'humour noir du quatrième de couverture,  je me suis laissée tenter.

    Patte de velours oeil de lynx, Maria Ernestam, voisins, chats,

     Maria Ernestam

    Gaïa, 2016 - 105 pages - 9€

    " Êtes-vous sûr de bien connaître vos voisins ? Sara et Björn quittent la vie citadine pour s’installer à la campagne dans la maison qu’ils viennent de rénover. Un paradis d’espace et de liberté pour eux comme pour leur chat.
    Le couple d’en face, uniques voisins, leur réserve un accueil des plus cordial, Thermos de café et brioches maison. Ils n’ont qu’un seul défaut, leur propre chat, un animal belliqueux qui défend son territoire toutes griffes dehors.
    [...]
     Les cicatrices du passé et la fragilité des êtres révèlent parfois de bien sombres desseins. Au fond du jardin ou derrière les rideaux tirés, une guerre des nerfs s’engage. Délicieusement cruel. Un conseil : Ne sortez jamais sans votre sécateur. "

    Je ne m'attendais pas à ce que cette querelle de voisinage dégénère autant. Tout semblait si paisible pour ce couple fraîchement installé dans leur nouvelle maison. Pourtant, dés le départ, on est prévenu, le chat du coin est un "psychocat" (c'est comme ça que j'appelle un chat qui chasse tout ce qui bouge, ses congénères, et même les gros chiens), les nouveaux arrivants félins ne sont pas les bienvenus! "Tel chat, tel maître ?" C'est presque une évidence.

    L'ambiance devient de plus en plus dérangeante au fil des pages, peu de place pour l'humour: intrusion dans l'intimité, des soupçons, des non-dits, on fait comme si de rien n'était jusqu'au point de rupture. D'ailleurs, on perçoit très bien le moment où tout bascule.

    L'écriture est agréable et j'ai particulièrement aimé le petit frisson de la fin, avec cette incertitude qui pèse un peu sur le lecteur.

    Une lecture glaçante, très courte croquée avec plaisir.

    IMG_20160815_181014.jpg

    Lecture approuvée par Lotus.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Delhi Capitale

    Passionnée par la culture et l'histoire de l'Inde depuis de nombreuses années, je me laisse souvent tenter par des titres qui évoquent ce pays: romans, essais, albums jeunesse ou BD.
    J'ai aussi une correspondante vivant à Delhi, je n'ai donc pas choisi ce livre par hasard, c'était l'occasion d'en apprendre davantage sur cette mégapole indienne.

    Delhi Capitale, Rana Dasgupta, inde, Delhi

    Rana Dasgupta
    Merci à Babelio et aux éditions Buchet . Chastel, 2016

    Delhi Capitale est un récit puissant et lyrique qui embrasse à la fois les origines et les implications de l’explosion urbanistique et démographique de Delhi.

    De capitale à capitalisme il n’y a qu’un pas, et c’est cette métaphore que file avec érudition et talent Rana Dasgupta : il dresse ici un portrait saisissant de la mégapole, et de l’arrogante classe aisée qui la domine aujourd’hui.

    [...] À la fois balade littéraire et réflexion philosophique, Delhi Capitale se démarque très nettement des récits de voyage comme des pamphlets militants pour développer une complexité de réflexion aussi vertigineuse que les espaces urbains évoqués.

     "Mars est le mois le plus joli à Delhi, il pare de floraisons immaculées les austères frangipaniers..."

    Certaines réalités de Delhi sont ici décryptées, à travers des témoignages (des discussions privées) et des analyses de l'auteur, tentant d'expliquer la manière dont elle a évolué, revenant sur les évènements marquants de son histoire, ses multiples traumatismes, évoquant le contexte politique, présentant une société contrastée, ayant évolué très vite. Trop vite? C'est une question qui est d'ailleurs soulevée.

    Une écriture de qualité, un contenu intéressant et sérieusement documenté, tout s'articule bien, c'est même assez prenant. Malgré mon intérêt pour les sujets abordés, la lecture m'a demandé une concentration  importante, tolérance presque zéro pour les distractions extérieures et il m'a fallu plusieurs semaines pour atteindre les dernières pages.

    J'ai ressenti le besoin de faire de nombreuses pauses, car c'est une lecture qui a un peu heurté ma sensibilité: de nombreux passages sont durs, poignants et ont provoqué tristesse et révolte intérieure pour ces populations manipulées et spoliées, pour tous les exclus, expropriés au nom de l'urbanisation et du capitalisme.
    Sensation de dégoût aussi devant la corruption, la violence urbaine ou celle faite aux femmes dans leur quotidien, et les existences médiocres de cette classe aisée vivant dans un luxe écœurant.
    Je n'ignorais pas toutes ces horreurs, mais entrer dans les détails, à travers des témoignages, ça prend vraiment aux tripes.

    L'auteur n'épargne pas le lecteur, mais il le fait avec une certaine objectivité, et incite à une profonde réflexion sur une variété de sujets.
    La beauté de Delhi s'efface presque devant ce portrait si pessimiste, de mon point de vue. J'attendais un peu plus de la conclusion, qu'elle vienne nuancer ce qui a été dit, en ouvrant d'autres perspectives. Je me suis finalement laissée porter par la Yamuna. 

    Découvrir Delhi sous cet angle était éprouvant par certains aspects mais captivant.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • Suivez le guide, direction Londres!

    En ce moment, je dévore les guides. En parallèle, je lis aussi un essai passionnant sur Delhi mais je vous en parlerai dans un prochain billet.

    IMG_20160714_181725.jpg

    L'an dernier, j'ai acheté Le Routard 2015 et L’essentiel de Londres, chez Lonely Planet, attirée par ses illustrations.
    Pour l'anecdote, ce dernier a pris l'eau le jour où nous visitions la National Gallery, et je pense qu'il s'est transformé en éponge quand nous avons quitté Covent Garden et cherché le Forbidden Planet, enjambant des flaques d'eau géantes, prenant une sacrée douche mais il est encore lisible, j'ai décollé chaque page avec soin.

    Ma sœur et mon beau-frère ont préféré le Guide Vert et le Cartoville Pénélope Bagieu (à posséder absolument pour le plaisir même si certains endroits peuvent fermer entretemps, ce fut le cas pour nous). Cette année, ils ont craqué pour de nouveaux guides:

    111 boutiques absolument irrésistibles à Londres (chez Hachette), 111 lieux absolument étonnants à Londres (toujours chez Hachette) et d'autres que j'ai juste entraperçu.

    guides de voyage,londres

    Holland Park


    Pour ma part, j'ai opté pour une carte IGN, car beaucoup plus détaillée que les "cartounettes" fournies par les guides et c'est la seule que j'ai trouvée avec Holland Park, près duquel se situe notre réservation.

    Lou et Valeriane m'avaient aussi donné de chouettes conseils. Je les emmène avec moi.

    Quel est votre guide préféré?

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

  • La liste de mes envies londoniennes

    Après une pause nécessaire, je reviens pour vous parler de Londres.

    L'an dernier, avant mon séjour dans la capitale anglaise, j'avais publié une liste de mes envies. Je vais la remettre à jour avec ce billet, car cette année, j'ai la chance de repartir une semaine au mois d'août.

    London Calling!
    londres,vacances,guides de londres

    The great List

    • Pique-niquer à Hyde Park, près de la statue de Peter Pan. S'il y a une possibilité de rejoindre le pays imaginaire, je ne voudrais pas la manquer. L'an dernier, nous avons juste traversé Hyde Park.
    • Visiter le musée Sherlock Holmes, incontournable mon cher Watson.
    • Visiter les studios Harry Potter: le prix me hérisse un peu mais j'ai toujours envie de m'envoler pour Poudlard. La visite ne fait pas partie de notre programme mais one day...
    • Me promener dans Highgate cemetery, pour l'ambiance et découvrir des lieux hantés. J'ai aussi noté le Brompton Cemetery.
    • Me lancer sur les traces de Jack L’Éventreur, direction Whitechapel!
    • Acheter des livres dans une jolie librairie londonienne pour bien alourdir ma valise au retour!Une envie irrésistible de classiques jeunesses illustrés. A refaire absolument!
    • Faire un tour chez Harrods ainsi qu'au Forbidden Planet. Trouver quelques goodies du Disque-monde. Recherche infructueuse mais entretemps, j'ai passé commande sur le Discworld Emporium alors ça compense bien.
    • Une petite croisière sur la Tamise
    • La relève de la garde à Buckingham Palace
    • Réserver gratuitement au Sky Garden pour une heure: je viens de le faire!

     Return en urgence!

    • Retourner au Victoria & Albert Museum
    • Retourner à Camden
    • Retourner à Fortnum & Mason, teaaaaaaaaaaaaaaa!

    londres,vacances,guides de londres

    Eat & Drink

    • Déguster du fromage anglais façon Gromit. Il paraît que le fromage anglais est délicieux.
    • Faire un afternoon tea à un prix raisonnable... Je ne suis pas certaine qu'on y arrive cette année encore. Non toujours pas!
    • Déguster un banofee pie.
    • Faire un tour des plus beaux pubs et goûter différentes boissons, avec modération of course! Bière, cidre...
    • Goûter un vrai Pimm's. L'an dernier, j'en ai juste ramené une canette, cette année, j'ai passé commande et ramené une bouteille dans mes bagages!
    • Le fish and chips. Dans le quartier de Camden l'an dernier mais aussi lors de mon premier voyage en Angleterre.

    londres,vacances,guides de londres

    St Paul's by night, les pieds en compote...

    Voir

    • Big Ben
    • Le Tower Bridge by night
    • La British Library
    • Le Shakespeare's Globe
    • Scotland Yard
    • Hampstead Heath et Hampstead Village
    • Des tableaux à la National Gallery dont Les tournesols de Van Gogh

      ...

    Je m'arrête là, mais ce ne sont pas les envies qui manquent.

    Et vous, quelles sont vos envies londoniennes?

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     
     
     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

     
     

    Enregistrer

    Enregistrer