Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Livroblog

  • Instabook #5 : Lombres, China Miéville

    Imprimer

    Lombres... Une "transville" de Londres, une prophétie qui ne se réalise pas, des quêtes qui n'ont aucun sens, une héroïne qui n'a pas été choisie ou "shwazzy" pour sauver la ville du Smog, des créatures étranges, bref une aventure bien déjantée!

    L'univers est original, au départ il faut s'accrocher un peu mais ça vaut le coup. :)

    Lecture en cours : 389 pages / 568 pages

  • Read-A-Thon du Mois anglais 2018

    Imprimer

    Yes! Le Read-A-Thon du Mois anglais organisé par Lou & Cryssila commence aujourd'hui et se termine dimanche 17 juin. Keep calm and read on!

    read-a-thon, mois anglais, so british, lecture

    Un chouette logo de Lou, on se sent tout de suite dans l'ambiance. :)

    Lire la suite

  • Mini Victoria sponge cakes

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous propose une petite gourmandise so british : des mini Victoria Sponge Cakes.

    mini victoria sponge cake,gâteau,le mois anglais,pâtisserie brittanique

    Lire la suite

  • Le Mystère Sherlock

    Imprimer

     Je pioche dans ma Pile A Lire avec ce titre qui me permet de me rapprocher de Sherlock Holmes même s'il ne compte pas pour le Mois Anglais.

    Le mystère Sherlock, J.M. Erre, roman, Sherlock Holmes

    J.M. Erre

    Pocket, 2013 pour la présente édition

    L'Hôtel Baker Street, en Suisse, proche des chutes du Reichtenstag où Sherlock Holmes aurait affronté Moriarty, accueille un congrès d'holmésologie pour nommer un nouveau titulaire pour la discipline mais les éléments se déchaînent et un tueur semble en vouloir aux dix congressistes qui disparaissent mystérieusement, les uns après les autres.

    Ce congrès n'est pas de tout repos! Les personnages sont caricaturaux, désagréables, tournés en ridicule jusqu'à leur dernier souffle, parfois grotesque : un vieux professeur un peu sénile, un autre qui entend la voix de Sherlock Holmes, une journaliste infiltrée, deux concurrentes acharnées, l'une chrétienne, l'autre adepte de la chirurgie esthétique... Je vous laisse le plaisir de découvrir les autres.

    Ce roman est un condensé d'humour noir et de situations burlesques. Le ridicule ne tue pas, mais pourtant la chambre froide fonctionne à plein régime! Est-ce un hasard? 

    J'ai bien aimé la lecture des journaux personnels des congressistes, jours après jours, partageant leurs impressions exagérées par une imagination débordante et un esprit perturbé tournant au délire romanesque. Leur passion pour Holmes est indéniable mais que d'inventions tordues pour obtenir cette fameuse chaire d'homésologie!

    Au final, c'est assez amusant, la fin vient titiller notre imagination. Il y a quand même anguille sous roche!

    Une lecture distrayante, un peu grinçante, qui évoque notre célèbre détective.

  • Ghachar Ghochar

    Imprimer

    J'aime beaucoup la littérature indienne et je suis toujours curieuse de découvrir de nouveaux titres, j'ai donc accepté avec plaisir cette proposition de lecture.

    Ghachar Ghochar, Vivek Shanbhag, roman, littérature indienne,

    Vivek Shanbhag

    Buchet Chastel, 2018

    Traduit du kannada en anglais

    "Le kannada encore appelé canarais est une ancienne langue dravidienne parlée dans l’État du Karnataka dans le sud de l’Inde". Wiki'

    "Un jeune homme, le narrateur, attend sa commande dans une coffee house de Bangalore. Tout est calme, en apparence, et l’ambiance indolente, pourtant notre homme est inquiet. Qu’est-ce qui le tourmente ainsi ?

    Dans une prose précise, maîtrisée et condensée, Ghachar Ghochar explore les mécanismes complexes d’une famille, celle du narrateur, clan modeste qu’un commerce peu regardant a soudainement propulsé dans un monde de riches.

    Cette opulence inattendue fragilise les rôles et l’identité de chacun, mettant à mal l’équilibre de la maisonnée.
    Les traditions vacillent, les luttes de pouvoir font rage, et tout devient ghachar ghochar, plonge dans un indescriptible chaos, un chaos que Shanbhag nous décrit avec délectation, subtilité et une douceur époustouflante". Présentation éditeur

    C'est un roman agréable à lire mais quelle drôle d'ambiance! Au début du récit, la famille est unie, dans l'entraide, la convivialité et le partage du peu qu'ils ont et tous semblent heureux dans leur petit maison, envahie par les fourmis.
    La nouvelle situation de Chikkappa (l'oncle paterne du narrateur), dans le commerce des épices, censée soulager financièrement la famille, n'aura pas que des effets bénéfiques, loin de là. Le déménagement puis la redistribution des rôles semble les isoler et les éloigner les uns des autres.

    Je me suis pas tellement attachée aux personnages, l'argent les pervertit, les rendant faibles ou agressifs et superficiels.
    Anita, l'épouse du narrateur semble être la seule à avoir encore la tête sur les épaules, désapprouvant le comportement de chacun, et affirmant haut et fort ses positions. Elle disparaît mystérieusement, l'auteur laissant le lecteur s'interroger à son sujet, la famille se refermant sur elle-même. 
    La derrière tirade du serveur du coffee shop ne fait que confirmer ce que j'imaginais.

    Malgré la petite déception de ne pas avoir une fin plus explicite, le Ghachar Ghochar prend quand même tout son sens, telle une fable sur les méfaits de l'argent facile, entraînant la perte des valeurs. A méditer.

    Merci à Babelio et aux éditions Buchet Chastel pour cette découverte originale.

    tous les livres sur Babelio.com
  • La saison du Pimm's est ouverte!

    Imprimer

    Aujourd'hui, je vous invite à prendre un Pimm's en ma compagnie! Ici on apprécie ce cocktail, très simple à réaliser, qui rappelle l'été et surtout Londres. London calling!

    Pimm's, cocktail, été, Londres

    Lire la suite

  • Finding Winnie

    Imprimer

     Venez découvrir " The True Story of the World's Most Famous Bear"!

    Finding Winnie, Lindsay Mattick, Sophie Blackall, album, Winnie, Winnie the pooh

    By Lindsay Mattick and Illustrated by Sophie Blackhall

    Little Brown and Compagny, 2015

    C'est l'histoire d'un ours nommé Winnie...

    En 1914, Harry Colebourn, un jeune vétérinaire originaire de la ville de Winnipeg au Canada, est mobilisé pour soigner les chevaux pendant la guerre. Il va croiser la route de Winnie, un ourson attrapé par un trappeur et l'emmener avec lui jusqu'à Londres.

    Lindsay Mattick est l'arrière petit-fille d'Harry Colebourn et ce n'est pas une histoire mais deux en une qu'elle va raconter à son fils, Cole avant de dormir.

     "Sometimes," I Said, "you have to let one story end so the next one can begin."

    J'ai adoré cet album. C'est un beau témoignage, celui d'une amitié entre l'homme et l'animal et plus tard, entre Christopher Robin et Winnie.

    Finding Winnie, Lindsay Mattick, Sophie Blackall, album, Winnie, Winnie the pooh

    On oublie complètement l'univers de Walt Disney. La guerre vient d'éclater, les soldats se préparent à rejoindre le front, laissant présager des heures bien sombres. La présence de Winnie est divertissante et elle devient ainsi la mascotte.

    Finding Winnie, Lindsay Mattick, Sophie Blackall, album, Winnie, Winnie the pooh

    Source image and blog review : Ms Blair recommends

    Les illustrations sont soignées, certaines sont superbes, d'autres moins plaisantes, avec des expressions de visages manquant un peu de finesse, à mon goût mais ça ne m'a pas gâché le plaisir.

    Finding Winnie, Lindsay Mattick, Sophie Blackall, album, Winnie, Winnie the pooh

    J'adorais le dessin animé Winnie l'ourson quand j'étais petite et je suis contente d'avoir découvert cette première aventure de Winnie qui nous emmène jusqu'au London Zoo où se trouve toujours sa statue.

    Je connaissais déjà la deuxième partie de l'histoire, commençant cette fois au Zoo de Londres jusqu'aux écrits d'Alan Alexander Milne racontant les aventures de son fils Christopher Robin et de Winnie dans la forêt des rêves bleus.

    Un très bel album à se procurer. ♥

    Christopher Robin, Winnie, cinéma, film

    Qui sait, j'irai peut-être voir Christopher Robin, qui doit sortir au cinéma cet été...

    Sur le Livroblog

    Winnie l'ourson

    Winnie l'ourson, Alan Alexander Milne, Ernest H Shepard

    Alan Alexander Milne  - Ernest H. Shepard pour les illustrations ♥

     Challenge Albums 2018, logoLe Mois Anglais, Angleterre, Londres, fête

    Le Mois Anglais : Lou & Cryssilda

    "Je lis aussi des albums" organisé par Sophie Herisson

  • Le Mois Anglais, Saison 7

    Imprimer

    La Saison 7 du Mois Anglais de Lou et Cryssilda commence demain! 

    Retrouvez le programme des festivités sur leur blog!

    Le Mois Anglais, Angleterre, Londres, fête

    Logo réalisé avec mes photos de Londres - 2016. ♥ London Calling!

    Mes bagages sont presque prêts :

    Du thé Fortnum & Mason en quantité suffisante (tea time power), des lectures so british, des recettes (God save the cook), une bouteille de Pimm's (la saison est ouverte), des photos de mes précédents séjours, les moyens utilisés pour tenter d'améliorer mon anglais (I still try to improve my english)...
    Les billets seront variés!

    Je vous parlerai aussi du voyage qui s'organise en ce moment même pour le mois d'août!

     I'm ready to go dear Lou and Cryssilda!

    Mon programme personnalisé et billet récap'

     De nombreux rendez-vous m'intéresse mais je ne serai jamais prête à temps. Je les garde sous le coude au cas où!

    1er juin - Installation et préparatifs : ça tombe bien, je dois justement préparer des bagages pour le week-end.

    2 juin - Finding Winnie, by Lindsay Mattick avec le challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson

    3 juin - Pimm's avec les Gourmandises de Syl

    10 juin - Mini Victoria Sponge Cakes avec les Gourmandises de Syl

     

    - Roman policier (choix libre) : 4 juin

    - RDV SF / fantasy / surnaturel (roman ou BD avec fantômes, vampires, sorcières...), adulte ou jeunesse : 5 juin

    - La région anglaise de votre choix à l'honneur: 6 juin

    - Lecture en VO : 7 juin

    - Recueil de nouvelles au choix :8 juin

    - Album jeunesse avec le challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson : 9 juin

     

    - Journée victorienne (films, romans, écrits à l'époque ou se déroulant sur la période) : 11 juin

    - Let's meet Agatha - soit Agatha Frost (Peridale Café), Agatha Raisin ou Agatha Christie : 12 juin

    - Rendez-vous au campus (campus novel, film, photoreportage oxbridgien...) : 13 juin

    - Roman jeunesse :14 juin

    - Read-a-thon sur 3 jours :du vendredi 15 juin (00h01) au dimanche 17 juin (23h59)

    - Album jeunesse avec le challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson : 16 juin

    - Cuisine anglaise avec les Gourmandises de Syl : 17 juin

    - Jane Austen (livre de l'auteur, adaptation TV, biopic, livre sur Jane Austen etc) :18 juin

    - OU Un vintage classic (début xxe aux 70's) - Mitford, Waugh, Sackville West... : 18 juin

    - Ghost story (livre/film/série ; Ghost tour si vous y avez participé) : 19 juin

     20 juin

    - Ironie et humour anglais (roman ou nouvelle au choix) : 21 juin

    - Susan Hill : 22 juin

    - Album jeunesse avec le challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson : 23 juin

    - Cuisine anglaise avec les Gourmandises de Syl : 24 juin

    - Roman historique : 25 juin

    - Kate Morton : 26 juin

    - OU Un classique (XIXe ou avant) : 25 juin

    - Hommage aux suffragettes : 27 juin

     28 juin

    - Peter Ackroyd : 29 juin

    - Rois, reines, princes et princesses d Angleterre (ça va du livre historique au roman en passant par des reportages sur des châteaux royaux, votre collection d'assiettes royal family et vos avis sur les robes des mariages royaux depuis la superbe meringue so 80's de lady Di) : 30 juin

    mois anglais 2014_13.jpg

    Petite bannière empruntée à Lou.

  • La nostalgie heureuse

    Imprimer

    Je n'avais pas lu de romans d'Amélie Nothomb depuis des années mais je me suis laissée tenter par La Nostalgie heureuse, prêté par ma voisine et repéré chez Blandine, pendant le Challenge Un mois au Japon.

    La nostalgie heureuse, Amélie Nothomb, le Japon, Un mois au Japon
    Albin Michel, 2013

    152 pages

    Amélie Nothomb doit se rendre au Japon pour un reportage, sur son enfance. Elle n'y est pas retournée depuis seize ans.

    A la recherche de ses souvenirs, d'une partie d'elle-même, elle évoque ses retrouvailles avec le pays du soleil levant, son départ de ce pays à l'âge de 5 ans, la séparation avec sa gouvernante et sa rencontre avec l'homme qu'elle a quitté, plus tard, vers 20 ans.   

    Tellement de choses ont changé pendant ces années d'absence, le tremblement de terre de Kobé a tout détruit sur son passage, Fukushima a traumatisé le pays tout entier mais certaines réponses sont quand même là.

    J'ai découvert avec plaisir ce récit autobiographique, connaissant peu de choses sur le passé nippon d'Amélie Nothomb. Je ne suis pas une grande amatrice de ses romans, alors ça n'a rien d'étonnant. Je suis passée à côté de Métaphysique des Tubes, de Péplum et ma dernière tentative avec Mercure en 2006 était mitigée. Je m'étais donc un peu résignée.

    Cependant, j'ai toujours trouvé l'auteure sympathique, appréciant ses apparitions au Grand Journal de Canal+ (à l'époque), sa manière de présenter ses livres, son grand chapeau et sa proximité avec ses lecteurs (qu'elle reconnaît souvent, se souvenant des prénoms). J'étais donc quand même ouverte à ce genre de titre et j'ai bien fait.

    Cette lecture m'a beaucoup touchée et vient renforcer ce sentiment de sympathie à son égard. C'est émouvant, sans faire dans le pathos.
    Les mots sonnent justes, les émotions ou l'absence d'émotion est parfaitement décrit. La présence de la caméra n'est pas trop gênante même si je trouve étrange ce genre d'intrusion dans des souvenirs si personnels, si douloureux.
    Enfin, l'écriture reste légère,  les chapitres sont courts et, c'est agréable à lire. Je l'ai presque lu d'une traite.

    Un bon moment avec Amélie Nothomb, sous le signe de la nostalgie heureuse, un concept inspirant.

    la nostalgie heureuse,amélie nothomb,japon,un mois au japon
    Avril 2018 -> Avril 2019
    Chez Lou & Hilde

  • Sim Survivor

    Imprimer

    Je suis contente d'avoir découvert ce roman avec sa sympathique dédicace, datant de l'an dernier. A ce moment là, je ne pouvais pas me déplacer (j'étais en arrêt maladie) et la librairie m'avait proposée de m'en réserver un exemplaire, que Mr Hilde était ensuite venu récupérer, ça m'avait fait très plaisir, en plus de découvrir le message de l'auteur.

    Sim Survivor, Loïc Le Borgne, éditions Scrineo, dystopie

    Loïc Le Borgne

    Scrineo, 2016

    Sandro, 18 ans, est un fils de bonne famille, qui s’ennuie dans son monde luxueux et douillet au point de rechercher par tous les moyens à « planer ».
    Il est contacté par Ambra, une adolescente de 17 ans au caractère bien trempé, qui lui propose de vivre une expérience inédite et puissante.
    A ses côtés, Sandro se retrouve embarqué dans un stupéfiant jeu en théorie virtuel, Sim Survivor, dont chaque saison est suivie par des millions de fidèles connectés.

    Sandro comprend vite que ce monde, violent et cruel, n’est peut-être pas une simple simulation. Et si, comme le pense Ambra, tout était réel ?
    S’il ne s’agissait pas d’un jeu mais d’une véritable et impitoyable épreuve de survie ?

    Tout en jouant sa peau, Sandro doit percer bien des mystères, jusqu’à réaliser que l’avenir du jeu mais aussi de son pays est entre ses mains. Présentation éditeur

    Nouvelle saison de Sim Survivor avec "Dante Corporation"! Comment attirer toujours plus de spectateurs?

    Ce roman est une dystopie assez captivante, me faisant un peu penser à Hunger Games avec ce "survival game" visionné par tous les Cercles, genre téléréalité avec baston contre des créatures fantastiques : vampires, sorcières, dragons, chimères... qui ne font pas de détail.
    Des moments de romance, d'héroïsme, Sandro finit même par être surnommé Héraclès! Si au départ notre "héros" fait un peu pitié, sa dextérité pour manier les armes devient vite un atout.

    Des idées originales, de l'action, des personnages attachants dont le caractère et les relations évoluent au fil des pages. Sandro ne peut plus compter que sur lui-même pour s'en sortir et Ambra doit survivre pour la cause rebelle. Le rapprochement est inévitable, partir en solitaire pourrait être mortel et se faire des alliés est plus que nécessaire.
    J'ai particulièrement apprécié les différentes alliances qui se forment tout au long du récit. Trahisons, plans pour contrer la production, une intelligence artificielle cachant bien son jeu, c'est rythmé, intense, avec du suspense, des morts, tout le monde n'a pas la chance de survivre.

    L'intrigue est intéressante. J'avoue que ça tourne un peu au grand délire mégalo sur la fin, mais malgré quelques égratignures, j'ai passé un bon moment de lecture. La porte reste ouverte pour une suite éventuelle. Je serais curieuse de savoir ce que deviennent les personnages.

    J'ai découvert cet auteur avec...

    Je_suis_ta_nuit.jpg
    Je suis ta nuit, Loïc Le Borgne

    Coup de cœur.
    couverture roman Sim Survivor